04 | Mécanique Délirante

La Mécanique Délirante

Un des objectifs de la compagnie Barks est la démocratisation des Arts du cirque, et plus globalement de la culture au plus grand nombre. La question de partage et de transmission de notre savoir circassien est mis en jeux. En parallèle, mais de façon complémentaire à notre activité de création de spectacles, nous développons un axe dédié à la pédagogie.

RirebarksNous concevons le cirque comme un outil éducatif qui permet d’éveiller les sens et de développer la créativité. Nous avons construit la “Mécanique Délirante” afin de partager et de faire ressentir, tout particulièrement à l’enfant mais aussi à l’adulte, l’envie de créer : la création sans objectif, sans limite, juste le fait de s’amuser avec la matière, avec le corps, et de chorégraphier l’instant présent. Nous pensons qu’il est possible d’aborder l’apprentissage du cirque, et plus particulièrement du mouvement acrobatique, par des procédés moins traditionnels. Contrairement à la conception classique, mais toujours actuelle de l’acrobatie, nous allons aborder les notions corporelles par une approche plus personnelle. Nous préférons nous orienter vers le ressenti et l’origine du mouvement acrobatique plutôt que sur sa forme globale. Nous effaçons la notion de spécialité et de figure acrobatique afin d’aborder la sensation et l’écoute.

La “Mécanique Délirante” est un ensemble de jeux et d’expériences permettant de développer les repères dans l’espace, et le goût de la création circassienne. C’est un assortiment d’exercices ludiques visant à transmettre un cirque comme nous l’imaginons. Nous avons fait en sorte que la “Mécanique Délirante” soit accessible à tout type de public, adulte ou enfant.

Nous abordons plusieurs thèmes d’exercices avec la “Mécanique Délirante”. Nous proposons des parcours permettant d’approcher ces différentes notions :

 -L’écoute de son partenaire et de l’espace. Travailler les yeux bandés ou bien en contrepoids avec l’autre, l’écouter et bouger ensemble, un travail de sensation et de présence.

-Apprendre à faire confiance. Oser tomber et attendre d’être sauvé. Être porté et rattrapé ; nous voulons transmettre la notion de confiance en l’autre et en soi.

-Apprendre à chuter avant de s’envoler. La chute maîtrisée est une notion qui nous tient à cœur. L’étude de l’accident, du raté. Nous initions les audacieux à jouer de l’accident, à s’en servir comme un outil acrobatique, à l’utiliser en toute sécurité.

-Faire découvrir au mieux nos créations en invitant les participants à essayer nos agrès. Nous pouvons proposer des ateliers autour des spectacles afin de venir s’essayer à notre travail.

 Nous proposons de découvrir la “Mécanique Délirante” seule dans le cadre d’ateliers ouverts à tout type de public ou à la suite d’un spectacle tel que “Aller Simple” ou une autre de nos créations.

Nous pouvons proposer un spectacle jeune public de 30 minutes, “Aller Simple”, créé hors du cadre de la Compagnie Barks, mis en scène par Béné Borth et interprété par Bastien Dausse et Jean-Baptiste Diot.

Aller Simple

MecaDélirante

Un banc, deux hommes et des valises…Instant d’arrêt où se dessinent jeux, rivalité et complicité. À travers jonglage, acrobatie et constructions en tout genre, “Aller Simple” est un aparté dans la vie de deux personnages que rien ne destinait à se retrouver.
Création pour petits et grands enfants. Équilibre périlleux, massues qui virevoltent, et corps qui sautent. Suivez ces deux individus dans leur voyage et embarquez pour un aller simple.”